La sécurité en Mongolie

La sécurité en Mongolie lorsqu’on est une femme peut faire peur. On se retrouve au milieu de nul part, dans la steppe, sans réseau, avec des gens qui ont pour réputation d’être rustre et qui titillent pas mal l’alcool

Mais détrompez-vous ! La Mongolie, les filles, ce n’est pas dangereux !

  • Je tiens d’abord à dire que je ne suis pas la voie de la sagesse et que mes conseils et avis se font par rapport à ce que j’ai vécu.
  • Il est bien évident qu’il est plus sage pour sa sécurité de passer par une agence lorsqu’on est une fille et qu’on part au milieu de la steppe en Mongolie. C’est ce que j’ai fait et mon ressenti se fait aussi par rapport à çà.

 

 

La sécurité en Mongolie

 

 

Oulan-Bator

C’est peut-être, pour moi, le seul bémol.

C’est vrai que déjà, lorsque tu arrives, Oulan-Bator c’est très rustre et tu as l’impression de ne pas être en sécurité. En ville, les mongoles ont une fâcheuse tendance à boire, ce qui ne rassure pas non plus.

Il y a aussi une rumeur qui dit que les Mongoles, exclusivement dans la capitale, aiment mettre une droite aux touristes dans la rue. Sans te voler ton sac, ils trouvent çà juste marrant…

Pour ma part, je n’ai eu aucun problème. Mais j’étais bien contente d’avoir réservé à l’avance mon taxi qui m’a emmené jusqu’à guesthouse. Et d’être encadrée par la suite grâce à Vincent (la personne qui tient la guesthouse), pour me dire où manger le soir, où sortir…

Si tu organises ton arrivée, il n’y a aucun problème ! Sachant que tu ne resteras que 1 ou 2 jours dans la capitale !

Voilà ici tous mes conseils pour réserver ton arrivée de manière safe.

 

 

Ton guide

Les guides sont très respectueux, professionnels, souriants… Tu n’as donc aucun souci à te faire par rapport à ton guide qui est constamment relié avec ton agence qui l’appelle tous les soirs sur son portable pour savoir si tout va bien.

 

Une photo publiée par Little Gypsy (@littlegypsyjoke) le

 

 

La steppe

Les Mongoles sont des hommes virils, certes, mais ils ont un respect pour la femme qui est énorme et des valeurs pour la famille incroyable ! Vous verrez sans problème un golgolte au milieu de la steppe faire des câlins à ses enfants et jouer à trap-trap avec eux.

Ils respectent les touristes et vous accueilleront les bras ouverts. Ils n’ont pas de coté vicieux, et si vous en croisez un, alors que vous êtes au milieu de la steppe en train de faire pipi. Il détournera son regard et sera le premier gêné de vous avoir croisé à ce moment-là…

Je ne me suis jamais sentie en insécurité que ce soit quand j’étais avec mon guide ou avec des Mongoles au milieu de nulle part !

Vous pouvez y aller sans problème !

 

Si tu as peur d’y aller seule

Je te mets ci-joint l’article qui t’expliquera avec quelle agence passer pour pouvoir être incrusté dans un groupe ou te faire rencontrer une personne, qui, comme toi qui part seule ici.

 

Conseils de fille

  • Demande à ton médecin un antibiotique à prendre en une seule prise si tu attrapes une cystite. Le fait de monter à cheval et de ne pas boire beaucoup d’eau peut t’en faire attraper une très vite ! Et au milieu de la steppe c’est embêtant…
  • Si tu as tes règles, fais très attention aux étalons que tu croiseras dans la steppe ! Ne t’approche pas d’un groupe de cheval. Les étalons nous aiment bien à cette période du mois… C’est marrant à lire, mais très dangereux sur place !
  • Des lingettes pour bébé pour te nettoyer, des lingettes pour le visage pour ne pas avoir une poussée d’acné monstrueuse et des lingettes intimes pour… Je ne te fais pas de dessein 😉.
  • Du shampoing sec pour pouvoir te laver les cheveux.
  • Des pastilles pour mettre dans ton eau.
  • Des petits souvenirs pour les enfants (si ça a un rapport avec le cheval, ils seront très heureux).
  • Retrouvez aussi tous autres conseils pour le trek ici.
  • Vous pouvez aussi télécharger avant de partir l’ebook: L’art de voyager seule quand on est une fille avant de partir ici.

 

 

Conclusion

Contre toute attente, la Mongolie est pour moi un endroit où je te dirais d’aller sans problème !

Il n’y a pas eu un seul moment où je me suis sentie en insécurité ! A part Oulan-Bator où j’étais un peu plus sur mes gardes.

FONCE !

 

2